L'influence des lieux sur le vivant

Ondes électromagnétiques artificielles hautes fréquences

Les ondes électromagnétiques hautes fréquences et habitat sain

Les mesures des « hautes fréquences » doivent mettre en évidence une mesure d'ambiance (pour chaque pièce à vivre ainsi que l'environnement extérieur immédiat) inférieure au seuil maximal de 0,6 Volts/mètre (voir appel de Fribourg) afin de respecter les plus fragiles (enfants, malades, personnes âgées,..) ainsi que les électrosensibles où la recherche du 0,06 Volt/mètre serait préconisé (tendre vers le 0).
Ensuite la mesure doit être spécifique à chaque appareil ( ordinateur , téléphone ,wifi ...) afin de mettre en évidence le lien entre la zone de rayonnement et l'utilisateur au regard du risque encouru .
D'ailleurs, les assureurs modifient leur contrat d'assurance en excluant des conditions générales et particulières, les dommages de toute nature causés par l'amiante, le plomb, les champs et ondes électromagnétiques, le formaldéhyde ainsi que les dommages résultants de l'utilisation ou de la dissémination d'organes génétiquement modifiés.
Chaque habitat est particulier de part son équipement ou de son orientation vis-à-vis de différents émetteurs (distance antenne téléphonie, voisinage Wifi, DECT...).
La mesure des hyperfréquences peut être réalisée par le particulier via différents appareils ou par des professionnels.

Les outils

Détecteur hyperfréquences qui est calé sur le seuil de 0,01 volt/mètre et émet des sons plus ou moins importants au regard de la distance de la source émettrice.

Mesureurs (numérique) des hyperfréquences qui quantifient la densité de puissance du rayonnement en watts/m² ou Volt/m ; deux méthodes sont retenues pour cette analyse.

  • mesure à large bande :analyse globale du rayonnement
  • mesure à sélection de fréquence :analyse fréquence par fréquence ( ex : DECT, Wifi...)
Les différentes mesures ont pour objectif de déterminer les sources émettrices afin de les localiser et d'apprécier la portée de leurs rayonnements et de respecter la recommandation de Salzbourg (0,6 volt/mètre) et 0,06 pour les électrosensibles.

Les bons comportements

Le téléphone portable

  • la communication téléphonique ne doit pas dépasser 2 à 3 minutes avec un maximum de 4 à 5 contacts/ jour
  • les jeunes de moins de 16 ans ne l'utiliseront qu'en cas d'urgence
  • éviter les endroits (cave, ascenseur..) où le signal est faible comme d'être en mouvement (voiture..), ces situations élèvent la puissance d'émission
  • l'usage d'une oreillette est fortement conseillé afin de permettre l'éloignement (même modeste de 20 cm)

Equipement maison

  • Eloignez vous du micro-ondes qui fonctionne (3 à 6 m est une bonne distance)
  • Eviter de positionner la base du DECT (fonctionne 24h/24h) proche des lieux de repos et de travail
  • Réaménager votre espace de travail : PC, téléphone, box Wifi... en respectant des distances par rapport à l'utilisation
  • Privilégier l'équipement filaire au système Wifi

Les produits

Afin de maîtriser la propagation des hyperfréquences de l'extérieur (en priorité par les ouvrants fenêtres, baies...) causée par une antenne de téléphonie, un voisinage Wifi...des solutions existent :

  • films adhésifs à appliquer sur les fenêtres
  • textiles à armature qui empêchent la pénétration des hyperfréquences et qui constituent des rideaux
  • peinture graphite pour hautes fréquences à poser sur les murs ou film à structure métallique
  • pour le DECT, box de protection qui laisse passer l'appel mais capte l'émission de la base.

Santé et Energie de l'Habitat - 3 place du Palais - 56250 La Vraix Croix - France - Contact courriel